Faire son shopping

Avec le "Sans contact", Marseille conjugue le futur au présent

 

Ils travaillent sur le projet depuis dix-huit mois. Un projet majeur puisqu'il s'agit d'utiliser les nouvelles technologies pour faciliter la vie des Marseillais, des habitants de l'aire métropolitaine et des touristes. Ce projet, c'est une véritable révolution numérique qui se concrétisera au fil des mois grâce à un étroit partenariat entre la Ville de Marseille, la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole,  l'Office du tourisme et des congrès de Marseille, l'AP-HM, Aix-Marseille université et le syndicat mixte des transports du département. Ce partenariat a été officiellement signé ce lundi 23 avril par Daniel Sperling, l'adjoint au maire de Marseille chargé du "plan mieux vivre ensemble" et Eugène Caselli, le président de MPM, en présence de plusieurs élus, dont Marie-Louise Lota, adjointe au maire et vice-présidente déléguée aux transports au sein de MPM.

Ce fut l'occasion pour Daniel Sperling de se féliciter de "ce projet exemplaire qui a su fédérer des acteurs majeurs autour de la Ville de Marseille et de la Communauté urbaine". L'occasion, pour Eugène Caselli, de souligner que ce projet "témoigne de l'intérêt de faire cause commune, chacun dans sa spécialité ou son domaine de compétence, dès lors qu'il y a un progrès à la clé, un meilleur service rendu ou l'accès à de nouveaux services". Marie-Louise Lota a, quant à elle, martelé sa conviction: "la clé de la réussite, c'est de travailler ensemble, de fédérer. Avec le Sans-contact, c'est un évidence puisque 9 intercommunalités sont impliquées au-delà de Marseille".

 

Le sans contact, c'est quoi?

Il s'agit d'une technologie qui permet une communication en champs proches, sans aucun contact avec un mobile ou une carte bancaire nouvelle génération. Plus besoin de taper le code confidentiel ou le code PIN. Il suffit de présenter le mobile ou la carte bancaire devant le terminal adéquat.

 

Le sans contact, à quoi çà sert?

On utilise le mobile ou la carte bancaire comme une carte à puce sans contact comme mode de paiement ou billetique pour les transports, les activités sportives, culturelles ou les démarches administratives.

 

Le sans contact, pour qui?

Le "sans contact" va se déployer autour de six axes majeurs.

Les services citoyens: informations pratiques et institutionnelles, prises de rendez-vous, accès aux équipement sportifs et culturels.

Culture-tourisme: pass et billetteries des musées et des transports. Audio vidéo guides, accès aux collections numérisées, dématérialisation du pass touristique sur mobile, réservation sur mobile de l'hébergement et accès aux informations.

Commerces de proximité: liste des commerces et infos pratiques, semaines commerciales et animations, cartes de fidélité, offres de transports/stationnement gratuit ou tarif préférentiel. Paiement sans contact.

Santé: pour le public, accès aux parkings des hôpitaux, paiements des actes d'hospitalisation, maintien à domicile. Pour le personnel médical, identifier les patiens par bracelets et associer leurs résultats médicaux, optimisation logistique.

Transport-stationnement: billetterie transport et stationnement, informations déplacements...

Monde étudiant:  accès et paiement au restaurant universitaire, photocopies, réservation de livres, équipements sportifs, transports, city pass, lecture des "tags sans contact": informations culturelles, touristiques et citoyennes.

source Marseille.fr

 

A PARTAGER SUR